VOUS ÊTES ICI :>>Un Déclic pour les jeunes

Un Déclic pour les jeunes

L’Afpa accueille dans ses centres chaque année quelque 2 000 jeunes de 18 à 25 ans sortis du système scolaire et sans qualification. Un dispositif spécifique d’accueil, d’accompagnement et d’insertion qui vise notamment les jeunes issus des quartiers prioritaires.

Répondant à l’appel du Premier ministre Manuel Valls en mars 2015 alors qu’étaient annoncées les soixante mesures du plan « La République en actes », portant sur l’égalité et la citoyenneté, l’Afpa a élaboré, en partenariat avec la DGEFP (Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle), un dispositif spécifique, baptisé « Déclic pour l’action ». Ce dispositif s’adresse chaque année à quelque 5 000 jeunes de 18 à 25 ans, sortis du système scolaire et sans qualification, et dont un tiers d’entre eux au minimum sont issus de quartiers prioritaires. « Il s’agit de donner à ces jeunes les moyens d’identifier leurs atouts et de dépasser les obstacles qui freinent leur parcours afin qu’ils puissent retrouver une place qui leur convient dans la société. Ce n’est qu’une étape de leur itinéraire, mais une étape importante », souligne Rémi Bordet, directeur du Développement Service public de l’Afpa.

L’Afpa accueille ainsi chaque année dans 82 centres sélectionnés, des jeunes, par ailleurs engagés dans un parcours d’insertion sociale et professionnelle avec l’un de ses partenaires (Mission locale, CIVIS, ANI, centres EPIDE, Ecoles de la deuxième chance…). Elle leur propose un bouquet de services personnalisé comprenant des ateliers (découverte des métiers, aide à la construction du projet professionnel, confiance en soi et mobilisation de ses capacités…) mais aussi l’hébergement et la restauration collective pour faciliter leur accès au centre et/ou accompagner ceux qui sont en attente de logement ou de relogement. Dans ce cadre, ils peuvent bénéficier, au même titre que les stagiaires hébergés à l’Afpa, de l’accès à des activités sportives, associatives, culturelles…

« Un jeune a la possibilité de participer à un ou plusieurs ateliers Déclic, au début, pendant ou à la fin de son parcours d’insertion sociale et professionnelle, selon ses besoins. Le dispositif est très souple, il vient en complémentarité des dispositifs déjà existants et le conseiller (MLI, E2C, EPIDE) du jeune, pourra l’inscrire au moment le plus opportun dans le cheminement de son parcours social et professionnel.

Les ateliers ont pour objectif d’aider le jeune, qui éprouve des difficultés à identifier les métiers qu’il aimerait faire, à avoir une meilleure représentation des secteurs professionnels et de ses capacités, explique Michèle Le Pavec, Directrice de l’accompagnement et de l’inclusion sociale de l’Afpa. 1 400 jeunes ont été accueillis en 2015 et 4 387 à fin août 2016 dont 19 % de jeunes résidants en “quartiers prioritaires de la politique de la ville. »

 

Le but est d’aider ces jeunes à saisir des opportunités et à se rapprocher de la réalité du monde du travail. Un des ateliers dure une semaine et propose ainsi d’essayer son métier de demain en grandeur nature « En immersion pendant une semaine pour valider leurs projets et approfondir leur vision de l’entreprise, ils sont dans le concret » souligne Michèle Le Pavec. Les trois autres ateliers, d’une ou deux journées, sont orientés vers la mise en valeur des compétences et la mobilisation des capacités de chacun autour de la mise en confiance en soi, tout en rappelant les savoirs de base attendus par les employeurs pour réussir.

2017-04-20T12:07:32+00:00 9 octobre 2016|

Laissez votre commentaire