VOUS ÊTES ICI :>>Le Mooc cuisine de l’Afpa sur la route des vins

Le Mooc cuisine de l’Afpa sur la route des vins

Fort du succès de ses deux précédentes éditions, l’Afpa lance une troisième saison de son Mooc cuisine, consacrée cette fois aux accords entre les mets et les vins. Partenaire de la première heure, Pôle emploi estime que cette initiative est un bon moyen de sécuriser les parcours professionnels dans un secteur en forte tension.

Les deux premières saisons du Mooc cuisine de l’Afpa avaient réuni quelque 100 000 personnes, performance remarquée dans ce nouvel univers de la formation en ligne gratuite et ouverte à tous. L’Agence pour la formation professionnelle des adultes récidive avec un troisième opus de son massive open online course (Mooc) consacré cette fois aux accords entre mets et vins du 4 au 24 décembre prochains.

Au menu de ce nouvel épisode : une semaine d’initiation à l’œnologie (avec l’intervention de grands professionnels du vin : vigneron, maître de chai, grand sommelier…), une semaine dédiée aux accords des vins avec de nouvelles recettes de viandes (parmentier de queue de bœuf, médaillon et ris de veau braisés aux morilles, etc.), et enfin une semaine consacrée à l’harmonisation des vins avec des recettes de poisson à la fois festives et traditionnelles (dos de cabillaud, lotte à l’américaine, sole soufflée aux écrevisses, etc.). A noter que comme pour les meilleures séries de Canal Plus, Le Mooc Afpa saison 3 sera précédé du 16 octobre au 4 décembre 2017 par la rediffusion des deux premières saisons.

Un outil d’insertion professionnelle

« Comme les fois précédentes, cette troisième saison du Mooc s’adresse à toute les personnes qui s’intéressent à la cuisine et aux vins, mais aussi, aux professionnels ou à ceux qui ont un projet métier dans ce domaine : les cuisiniers, bien sûr, mais aussi les serveurs, via une initiation à l’œnologie, car il s’agit d’un secteur en forte tension » confie Loïc Tournedouet, directeur stratégie digitale et communication ingénierie de l’Afpa, en charge du projet. On estime en effet que 50 000 emplois de restauration sont difficilement pourvus aujourd’hui : 20 000 pour les cuisiniers et 30 000 pour les serveurs.

Cette formation en ligne est soutenue cette année encore par le Ministère des Affaires Étrangères, attentif au rayonnement du savoir-faire français à travers le monde. Pôle emploi le référence également en bonne place sur « Emploi Store », sa plateforme des services web et mobiles autour de l’emploi, de l’orientation et de la formation. « Il s’agit d’un accroissement de visibilité, avec des actions de communication ciblée à destination des conseillers de Pôle emploi pour valoriser cette nouvelle façon de se former, mais aussi auprès des demandeurs d’emploi utilisateurs d’Emploi Store, détaille Florian Truffier, chef du projet digital à la direction général de Pôle emploi. Cela nous a semblé important, car suivre un Mooc peut confirmer ou infirmer un projet de formation en présentiel et donc sécuriser les parcours professionnels, ce qui constitue une des missions de Pôle emploi. »

Pour Loïc Tournedouet le Mooc de l’Afpa est en effet le « moyen d’immerger dans un univers professionnel les stagiaires en ligne dont 20 % ont un projet professionnel dans le domaine de la cuisine. »

2017-10-24T21:58:43+00:00 24 octobre 2017|

Laissez votre commentaire