VOUS ÊTES ICI :>>Bridgestone fait appel à l’Afpa pour son école du pneu

Bridgestone fait appel à l’Afpa pour son école du pneu

Le fabricant de pneumatiques Bridgestone a fait appel à l’Afpa pour créer une école de formation à l’intérieur de son site de Béthune (Pas-de-Calais). L’opérateur de formation à dû établir un processus pédagogique sur mesure en lien avec l’apprentissage technique et la culture de l’entreprise.

Attirer, former, fidéliser. C’est sur ce triple principe que l’entreprise de pneumatiques Bridgestone de Béthune (Pas-de-Calais) a décidé de créer B-Campus, une « école du pneu » qui vise à intégrer, au sein même de ses locaux, le recrutement et la formation du personnel de production. Inaugurée le 4 décembre 2017 en présence de Muriel Penicaud, ministre du travail et de Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, cette initiative a vu le jour fin 2016. L’entreprise se rend compte alors qu’il lui manque 10 assembleurs de pneumatiques pour atteindre un objectif de production de 17 000 pneus par jour. « Jusque-là, nous formions sous forme de compagnonnage au sein de l’entreprise, explique Sébastien Tranchant, DRH de Bridgestone, porteur du projet. Mais cette solution immobilisait une machine complète pour cette formation, qui, du coup, manquait pour la production. D’où l’idée de créer un campus des métiers en parallèle de la production, avec une machine dédiée d’une valeur d’un demi-million d’euros. Il fallait que la formation ait lieu à l’intérieur même de l’entreprise, un organisme de formation n’ayant pas la capacité financière de s’offrir une machine de ce prix » insiste Sébastien Tranchant.

Bridgestone fait appel à l’Afpa pour réaliser cette opération avec le souci de mettre sur pied une formation qualifiante « Nous voulions offrir une certification à nos stagiaires, qui leur donne des possibilités d’embauche supplémentaires sur d’autres sites industriels que le nôtre. Nous tenions absolument à ce que notre projet possède cette dimension sociale et qu’il soit gagnant-gagnant pour toutes les parties. »

Formation sur mesure

Le recrutement des candidats demandeurs d’emplois est confié à l’agence de travail intérimaire Randstad Inhouse Services (elle-même implantée dans l’usine de Béthune) dans le cadre d’une préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC). L’Afpa se charge de la mise en place d’une ingénierie pédagogique spécifique pouvant aboutir à l’obtention d’un Certificat de compétences professionnelles (CCP) de conducteur d’installations ou de machines automatisées.

Depuis février 2017, trois POEC ont ainsi été organisées, réunissant chacune dix personnes au maximum, pour une période de 400 heures de formation chacune. Une quatrième session a débuté le 4 décembre dernier.

« C’est la première fois que nous sommes amenés à nous immerger complétement dans une entreprise, souligne Sonia Jonckheere, responsable d’affaires secteur industrie de l’Afpa, qui a conçu la formation avec les équipes l’ingénierie pédagogique de l’Afpa. Tout au long du projet, nous nous sommes adaptés au besoin du client afin de créer une formation sur mesure qui comprenne 20% d’enseignement théorique et 80% de pratique. Par ailleurs, nous avons travaillé sur des horaires postés avec deux formateurs du centre Afpa d’Hazebrouck, qui ont été détachés à temps complet à l’usine Bridgestone pour assurer une séance de formation toutes les 6 semaines. »

Les parcours de formation ont connu un taux de réussite au CCP de plus de 90% et les stagiaires lauréats se sont vus proposer un contrat long de 6 à 18 mois chez Bridgestone, avant une éventuelle embauche ou un CDI intérim chez Randstad. « Cette formation nous a donné toute satisfaction au-delà de nos espérances, s’enthousiasme Sébastien Tranchant. Sur la dernière promotion, l’un des stagiaires a par exemple produit 200 pneus en une seule journée, du jamais vu pour un nouvel entrant puisqu’il s’agit là du score d’un opérateur confirmé… »

Du coup le fabricant de pneus à décidé d’étendre la formation en 2018 à d’autres métiers, tels que vulcanisateur ou maintenance inspecteur qualité, pour lesquels le DRH de Bridgestone précise qu’« il est tout à fait possible que l’Afpa soit à nouveau mobilisée et intervienne sur notre site. »

 

 

 

 

 

 

 

2018-01-08T13:34:54+00:00 7 janvier 2018|

Laissez votre commentaire