VOUS ÊTES ICI :>>Emmaüs Connect et l’Afpa luttent contre la fracture numérique

Emmaüs Connect et l’Afpa luttent contre la fracture numérique

L’opérateur de formation et l’association caritative veulent croiser leurs compétences dans l’accompagnement des personnes en grande précarité dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Une expérimentation est en cours à Montreuil en partenariat avec le bailleur social SNI sur l’une des 23 antennes ACF – accueil, conseil, formation – ouvertes par l’Afpa en France.

 

Depuis 2013, l’association Emmaüs Connect lutte contre la fracture numérique qui éloigne les publics les plus fragiles de l’emploi. Quand 80 % des offres d’emploi ne sont accessibles que sur Internet, ne pas disposer d’un ordinateur et d’une connexion au web, ou ne pas savoir utiliser les outils informatiques sont des obstacles qui fragilisent les personnes en situation de précarité. « Nous voulons au contraire faire du numérique un levier d’insertion professionnelle, explique Tatiana Ayme chez Emmaüs Connect, en donnant accès au matériel à coût réduit avec une offre solidaire et en facilitant son usage par de la formation. »

Emmaüs Connect accueille pour cela dans des espaces de solidarité numérique des personnes qui souhaitent se familiariser avec ces outils et apprendre à s’en servir grâce à des parcours d’initiation. Un apprentissage réalisé en partenariat avec le groupe de logement social SNI qui prête des locaux à l’association.

Ce même groupe SNI est par ailleurs partenaire de l’Afpa depuis 2016 pour expérimenter auprès de personnes en difficulté des dispositifs innovants de formation professionnelle. « Nous avons ouvert 23 antennes ACF – accueil, conseil, formation – en France, nous en aurons cinquante à la fin 2018, avec une vocation d’accompagnement global des personnes en grande précarité dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, explique Valère Bonillo à la Direction Nationale de l’Insertion de l’Afpa. Notre ambition est de développer pour cela des plateformes multiservices. » La complémentarité avec l’action d’Emmaüs Connect était donc évidente dans une logique de cohérence territoriale souligne Valère Bonillo. Un partenariat entre les deux structures a ainsi été mis en place à titre expérimental sur l’antenne ACF du quartier Bel Air à Montreuil (93) en septembre 2017. L’idée est que, d’une part, l’Afpa accompagne les personnes accueillies par Emmaüs Connect dans un parcours d’insertion professionnelle avec au besoin la mise en place de formation ; et que d’autre part, les habitants des quartiers accueillis dans l’antenne ACF puissent bénéficier des parcours d’initiation et de perfectionnement au numérique d’Emmaüs Connect.

L’association propose ainsi des ateliers collectifs mensuels et des suivis individuels sur l’usage du mail,  la création de CV en ligne, la recherches d’emploi sur des sites dédiés, etc…

« A ce jour nous avons accompagné environ un millier de personnes dans nos antennes ACF, plus de 200 d’entre-elles sont parties en formation majoritairement à l’Afpa et environ 150 ont retrouvé un emploi, confie Valère Bonillo. L’expérimentation réalisée avec Emmaüs Connect à Montreuil a vocation à s’élargir à l’ensemble du territoire en 2018. »

2018-01-07T14:18:42+00:00 7 janvier 2018|

Laissez votre commentaire