VOUS ÊTES ICI :>>Des ateliers pour découvrir une pratique professionnelle

Des ateliers pour découvrir une pratique professionnelle

Permettre à des demandeurs d’emploi ou à des salariés en reconversion, mais aussi à des prescripteurs de formation, de découvrir des métiers par le biais d’exercices pratiques. C’est l’objectif de centres Afpa qui offrent ainsi à leurs partenaires et futurs stagiaires un lieu de rencontres et d’informations. Au bénéfice de l’emploi local et régional. Exemples en Bretagne et à Angers.

L’apprentissage par le « faire » est inscrit depuis longtemps dans les gènes pédagogiques de l’Afpa. C’est cette même philosophie qui préside à l’ouverture en amont par l’Afpa de ses ateliers et plateaux techniques aux demandeurs d’emploi et salariés en reconversion.

En Bretagne, vingt et une « journées » baptisées « Un jour, un métier » ont ainsi été organisées en 2016, pour présenter une demi-douzaine de secteurs professionnels. Et quinze à dix-huit centres Afpa de la région sont actuellement impliqués dans la démarche. « Il s’agit de proposer un itinéraire initiatique, explique Jean-Marc Bonnard, directeur conseil en formation de l’Afpa Bretagne. Nous équipons les participants comme dans les conditions réelles d’exercice d’un métier et, après une démonstration, nous leur demandons de réaliser une tâche, avec l’aide de formateurs et de stagiaires de la formation correspondant au métier choisi, soit de l’industrie, soit du tertiaire. » A travers cette opération, l’objectif est bien entendu de s’adresser directement à de possibles futurs stagiaires de l’Afpa, mais surtout de favoriser leur rencontre, sur un mode à la fois ludique et pratique, avec les partenaires de l’Afpa, prescripteurs de formation et employeurs, également conviés. Après le travail en atelier, qui permet d’échanger avec les stagiaires en formation, les participants sont ainsi invités à rencontrer des employeurs locaux du secteur concerné, qui leur présentent, lors d’entretiens individuels, les perspectives du métier, les conditions de travail, les possibilités de mobilités…

Un jour en Bretagne, deux jours à Angers

Un dispositif comparable existe à Angers où le centre Afpa organise, cette fois-ci sur deux journées, une opération intitulée « Jeux pratiques ». L’ambition est identique à ce qui a cours en Bretagne, la découverte active d’un métier par la pratique, en binôme avec un stagiaire et en situation professionnelle reconstituée. L’opération qui a démarré en juin 2015 a atteint son rythme de croisière depuis le dernier trimestre 2016 avec « 404 demandeurs d’emplois accueillis, dont une majorité de jeunes, 61 % d’hommes et 39 % de femmes » précise Isabelle Delahaye, directrice du centre Afpa d’Angers.

En Bretagne ce principe a convaincu notamment Céline Leroy, animatrice de réseau des agences d’emploi Temporis (travail temporaire et recrutement) à Brest, qui a participé à plusieurs reprises à ces évènements. « Lors de l’opération organisée le 22 mars 2017 à Brest sur les métiers de la soudure, j’ai assisté à toutes les étapes de la présentation avant de rencontrer des demandeurs d’emploi et salariés intéressés par ce métier, se souvient Céline Leroy. Nous avons commencé par une visite des ateliers de chaudronnerie et de soudure, et j’ai pu expérimenter, avec les autres participants, la réalisation d’un geste professionnel de soudure, avec l’équipement : le casque de soudure, les gants… Cela permet de se rendre compte des compétences requises mais aussi des difficultés du geste. Ensuite, avec les autres entreprises, nous avons pu informer des participants sur nos métiers respectifs ».

A la fin du parcours, les conseillers de l’Afpa reçoivent également les futurs stagiaires potentiels pour les renseigner sur les dispositifs de formations, leurs contenus, les conditions d’inscription… Cette initiative qui favorise le lien entre formations et emplois, a fait l’objet à Angers d’un double partenariat avec Pôle emploi et la Dirrecte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) UD 49 et en Bretagne d’une convention avec Pôle emploi et avec des employeurs ou leurs représentants, comme la Fédération nationale des travaux publics (FNTP).

2017-04-19T17:06:49+00:00 29 mars 2017|

Laissez votre commentaire