VOUS ÊTES ICI :>, Territoires>3 questions à Philippe Barjau, directeur emploi formation de Ladom (l’Agence de l’outre-mer pour la mobilité)

3 questions à Philippe Barjau, directeur emploi formation de Ladom (l’Agence de l’outre-mer pour la mobilité)

Philippe Barjau directeur emploi formation de l’Agence de l’outre-mer pour la mobilité explique le rôle de cet établissement chargé d’accompagner la formation, l’insertion professionnelle et la mobilité des personnes originaires et résidents des DOM-TOM. Une action qui se focalise notamment sur les jeunes ultramarins en difficulté d’insertion en les orientant vers des parcours de formation à la fin de leur service militaire adapté.

 

Afpa Partenaires – Quelle est la mission de l’Agence de l’outre-mer pour la mobilité ?

Philippe Barjau  – Ladom a pour mission d’accompagner la formation, l’insertion professionnelle et la mobilité des personnes originaires et résidents de l’outre-mer. L’Agence sert notamment de guide aux jeunes ultramarins venant du service militaire adapté (SMA) grâce à un réseau de conseillers qui organisent l’ingénierie du parcours. Cela leur permet d’avoir accès aux offres de formation et d’emploi sans être pénalisés par les contraintes géographiques. Les prérequis sont le passage de tests psychologiques et de motivation. Sur 5 candidats, en moyenne 2 bénéficient  de l’accompagnement du Ladom. L’Agence instruit le dossier du départ d’outre mer vers la métropole jusqu’au retour.

 

Qui finance le parcours des stagiaires ?

P.B. – En tant que tuteur, Ladom finance l’ensemble de la formation du jeune candidat à condition que le quotient familial soit inférieur à 26 000 euros et qu’il soit résident habituel en outre mer et ait entre 18 et 25 ans.  La prise en charge comprend le voyage en avion en métropole aller/retour, la rémunération mensuelle des stagiaires entre 359 et 500 euros, une prime à l’installation et une aide dans la recherche de logement. Ladom complète avec une allocation complémentaire de mobilité (ACM). Cela fait un total de 700 euros par stagiaire et par mois. Ce financement permet au stagiaire de subvenir à ses besoins et son hébergement.

 

Qui sont les partenaires de Ladom ?

P.B. – Le SMA s’occupe d’accueillir et de préparer les jeunes dans le processus de requalification sociale, de formation générale et de socialisation. Les jeunes sont sensibilisés localement dans les territoires d’outre mer. Quand émerge un projet, le contact est établi entre le SMA d’outre mer et Ladom pour l’élaboration du projet. La candidature est ensuite prise en charge par les délégations de Ladom en métropole. Cette formation qualifiante qui ne concerne pas que les jeunes venant du SMA totalise en 2017, 4 à 5000 demandeurs d’emplois originaires et résidents des collectivités d’outre-mer, parmi lesquels se trouvent environ 450 jeunes venant du SMA.

Ladom agit dans le cadre de marchés publics. La plupart des contrats de formation sont confiés à l ’Afpa , titulaire de ces marchés. Les centres d’accueil de l’Afpa accueillent les jeunes désireux de suivre une formation qualifiante sur l’ensemble des quelques 120 sites répartis sur le territoire. Dans la suite du parcours, Ladom aide les jeunes à identifier les offres locales d’emploi. Une convention avec Pôle emploi, les missions locales et les établissements professionnels facilite ce processus jusqu’aux entretiens d’embauche.

 

2017-06-07T18:08:16+00:00 7 juin 2017|

Laissez votre commentaire